mardi 4 avril 2017

4 et 5 AVRIL, journées internationales pour la libération des 13 syndicalistes de Maruti Les premières images

4 et 5 AVRIL, journées internationales pour la libération des  13 syndicalistes de Maruti
Les premières images

4 et 5 Avril, à l'appel des organisations syndicales de l'Inde, 2 journées internationales de mobilisation pour les 13 ouvriers syndicalistes condamnés à la prison à vie.
Des rassemblements se sont tenus dans des  dizaines de pays, sur tous les continents, ce sont par centaines qu'affluent les prises de position venant de tous les courants du mouvement ouvrier
En Inde,  des appels à la grève et à des rassemblements ont rassemblés des milliers de travailleurs dans tout le pays, à l'appel des organisations syndicales
La Tribune des travailleurs rendra largement compte de toutes ces prises de position, nous publions ici les premières images publiées par la presse indienne, ainsi que la résolution adoptée par la CGT et publiée dans la Vie ouvrière
D'autres infos à suivre sur le site de la TRIBUNE DES TRAVAILLEURS

4Avril, rassemblement à l'appel du POID pour la libération des 13





Appeal to Observe 4th/5th April as All-India & International Day of Protest: Free the Maruti Workers!



Free the Maruti Workers! 13 Maruti Union members given ‘Life Sentence’ for Struggling for Union Formation &Abolition of the Contract Worker System




Members of the Maruti Suzuki Workers Union lead a 4km protest march in Manesar on Mar. 23. (Photo by Kiran Sharma)





Workers at Jantar Mantar




Members of the Maruti Suzuki Mazdoor Sangh staged a protest at Kamla Nehru Park near the deputy commissioner’s office in Gurgaon.(Sanjeev Verma/HT Photo)




L'appel de la CGT publié dans la Vie ouvrière
Voir l'article sur le site de la VO

Maruti Suzuki

Libération immédiate des 13 de Maruti Suzuki

mardi 4 avril 2017
Le 4 avril 2017, dans le monde entier, un grand nombre d’organisations syndicales et de défenseurs des droits humains se mobilisent pour exiger la libération immédiate des syndicalistes de l’usine « Maruti Suzuki Manesar » lourdement condamnés à la suite de la grève de juillet 2012.
Lors de la grève un incendie, dont l’origine n’a jamais été élucidée, s’est déclaré. C’est durant cet incendie que malheureusement, le directeur de l’entreprise resté dans l’usine, est décédé.
2 300 travailleurs ont été licenciés, 141 travailleurs arrêtés et libérés sans procès, après 31 mois de prison tout de même ; 4 ont été condamnés à 5 ans de prison et 13 condamnés à la prison à vie. Le tout sans aucune preuve ou témoignage.
La CGT, soucieuse du respect des droits et libertés syndicales, du respect des normes de l’OIT et plus généralement des Droits humains, a pleinement relayé cette campagne mondiale et s’est mobilisée au côté des travailleurs de MSWU et de NTUI pour obtenir leur libération immédiate.
A l’occasion de cette journée,
- Philippe Martinez, Secrétaire général de la CGT a écrit à son excellence le Docteur Mohan Kumar, Ambassadeur indien en France ;
- Philippe Martinez, les membres de la Commission Exécutive Confédérale et les militant-e-s CGT présents au siège de la CGT ont organisé-e-s une initiative de soutien au cours de laquelle une photo - qui sera transmise aux travailleurs indiens par l’intermédiaire de NTUI - a été prise ;
- De très nombreuses fédérations, structures régionales, départementales, locales et syndicales CGT ont écrit à son excellence le Docteur Mohan Kumar.
La CGT continuera à se mobiliser pour la libération des 13 de MARUTI SUZUKI, comme elle se mobilise pour le respect des droits et libertés syndicales partout dans le monde comme elle le fait en France.
Toute attaque contre les Droits syndicaux dans un pays porte atteinte aux droits de chaque travailleur y compris en France !
Montreuil, le 4 avril 2017

Aucun commentaire: