lundi 17 avril 2017

3000 morts de la rue en 2016, 500 identifiés, âge moyen des décès 49 ans, le plus jeune avait 3 semaines






Leur rendre hommage, leur redonner un nom, une sépulture, une dignité est une grande et belle chose, mais l'urgence absolue est de briser la politique qui a plongé ces malheureux dans des abimes de souffrance, avant une mort misérable et anonyme
Briser l'Union européenne et ses traités !
Briser la BCE qui a plongé les peuples d'Europe dans un océan de misère !
Ouvrir la voie à un gouvernement ouvrier qui en finira avec ces politiques qui abiment et détruisent tant de vies !  


extrait de la liste publiée par le journal La Croix des 500 morts identifiés en 2016
source La Croix





Aucun commentaire:


Enregistrer un commentaire


Aucun commentaire: