mardi 1 novembre 2016

VIVA ZAPATA ! Une expo au Grand Palais et l'occasion de reparler d'une révolution oubliée

VIVA ZAPATA !


 Une expo au Grand Palais
 l'occasion de reparler d'une révolution oubliée





Le Grand Palais présente à partir du 6 Octobre une magnifique exposition, Le Mexique 1910- 1950, l'occasion de présenter quelques aspects mal connus de l'histoire de ce pays

L'épopée héroïque qu fut la Révolution mexicaine s'expose dans les fresques de Diego Rivera, elle a inspirée le premier grand récit historique de John Reed et inspiré Eisenstein,


Pancho Villa et Emiliano Zapata sont devenus des personnages de légende et quelques uns parmi les plus grands ont tenté de filmer, peindre ou décrire la folle cavalcade de leurs chevaux,








Dans la tradition populaire, le souvenir de ces jours glorieux et tragiques s'est inscrit dans des chansons à la gloire des héros de la Révolution et aussi de ses héroïnes,
La Cucaracha, dont l'Histoire remonte aux temps de la Reconquista de l'Espagne catholique, s'est enrichie de quelques couplets à la gloire de Pancho Villa et de Zapata

La cucaracha vidéo

Pobrecito de Madero,
casi todos le han fallado,
Huerta el ebrio bandolero,
es un buey para el arado.

La ropa sin almidón,
se pone todos los días;
y sin esas boberías,
se me figura melón.

(Coro)

¡Todos se pelean la silla

que les deja mucha plata;
en el Norte Pancho Villa,
y en el Sur Viva Zapata!

Una cosa me da risa:
Pancho Villa sin camisa,
otra cosa me da horror,

al vil Huerta en camisón.


Chacun a déjà fredonné ou garde en mémoire une jolie mélodie chantée par Trini Lopez, Adelita est en fait une chanson révolutionnaire, un corrido, à la gloire des femmes combattantes















iego Rivera, Río Juchitán (détail), 1953-1955 - Museo Nacional de Arte, INBA Asignación al Instituto Nacional de Bellas Artes a través del Sistema de Administración y Enajenación de Bienes de la Secretaría de Hacienda y Crédito Público, 2015 ©Jorge Vert

Le site officiel de l'expo











musée Frida Kahlo à Mexico






Diego Rivera  mural Palacio National






A detail from the Rivera mural "man, Controller of the Universe" (Photo by Gabriel Aguilera.)

Aucun commentaire: