dimanche 23 octobre 2016

Waterloo pour le CETA , inquiétude et affolement au sommet de l'Union européenne


Waterloo pour le CETA , inquiétude et affolement au sommet de l'Union européenne

manifestation à Bruxelles contre le Traité





« Waterloo pour le CETA », ce titre résume l'affolement qui s'est emparé des sommets de l'Union européenne et la panique qui s'est emparée de tous les partisans de ce Traité.
La Belgique est un petit pays, mais qui a quelques particularités, le Roi des Belges a moins de pouvoirs qu'un Président de notre Ve République et un Parlement régional, comme celui de la Wallonie, a plus de pouvoirs que notre «  Parlement » national qui na même pas celui de fixer son ordre du jour,
Paul Magnette est Ministre-Président de la Wallonie et membre du Parti socialiste, à ce titre il est directement impliqué dans toutes les attaques menées contre les droits ouvriers en Belgique et en particulier une Loi travail contre laquelle les travailleurs wallons se sont dressés dans la grève générale et d'immenses manifestations.
Il est aussi un partisan inconditionnel de l'Union européenne, de l'ensemble de ses Traités, y compris celui qu'il est contraint de récuser aujourd'hui,,,,

Hollande et les autres dirigeants de l'Union européenne sont déjà en première ligne pur sauver cet accord qui livre le continent aux multinationales américaines, mais une crise énorme est ouverte,
Au delà des innombrables paroles d'allégeance de M Magnette, de son offre de renégocier le traité, son discours et le vote des parlementaires wallons exprime le conflit violent qui oppose ce qu'il reste des institutions démocratiques et les exigences des capitalistes d'écraser les peuples d'Europe sous le talon de fer des traités
La joie avec laquelle les travailleurs de toute l'Europe ont accueilli le rejet de ce traité est une indication sure de leur disposition au combat,
Ce qu'ont bien compris les dirigeants de l'Union européenne, c'est qu'il ne s'agit pas seulement du sort d'un traité avec le Canada ou n'importe quel autre pays, mais de leur propre légitimité et celle de l'ensemble de leurs traités,

Nous allons entendre, nous commençons à entendre une petite musique nous expliquant qu'il fallait défendre « l'indépendance de l'Europe », en réalité, seule la rupture avec l'Union européenne et la révocation de l'ensemble de ses traités pourra ouvrir la voie à la défense et au rétablissement de la démocratie, seule la rupture avec l'Union européenne ouvrira la voie au rétablissement de tous les droits ouvriers,




La région wallonne a mis son veto, vendredi, à la signature du traité entre l’Europe et le Canada. Un échec de l’UE et une victoire pour les opinions publiques

Le cauchemar de la Commission a pris forme : la politique commerciale extérieure de l’Union européenne mise en péril par un petit Parlement subnational représentant moins de 1 % de la population européenne. La Wallonie, une des trois entités fédérées belges avec la Flandre et la région bruxelloise, a en effet, en dépit des intenses pressions de l’exécutif européen et des vingt-huit chefs d’Etat et de gouvernement réunis pour un sommet à Bruxelles jeudi et vendredi, fermement maintenu son veto à la signature, par le gouvernement belge, du Ceta, l’accord de libre-échange conclu avec le Canada.

 source Libération

Aucun commentaire: