jeudi 20 octobre 2016

Sacco et Vanzetti, quand la justice de classe assassinait 2 ouvriers, 2 militants

Sacco et Vanzetti, quand la justice de classe assassinait 2 ouvriers, 2 militants

Bartoloméo Vanzetti, Nicolas Sacco


« Si cette chose n'était pas arrivée, j'aurais passé toute ma vie à parler au coin des rues à des hommes méprisants. J'aurais pu mourir inconnu, ignoré : un raté. Ceci est notre carrière et notre triomphe. Jamais, dans toute notre vie, nous n'aurions pu espérer faire pour la tolérance, pour la justice, pour la compréhension mutuelle des hommes, ce que nous faisons aujourd’hui par hasard. Nos paroles, nos vies, nos souffrances ne sont rien. Mais qu’on nous prenne nos vies, vies d'un bon cordonnier et d'un pauvre vendeur de poissons, c'est cela qui est tout ! Ce dernier moment est le nôtre. Cette agonie est notre triomphe.

Bartoloméo Vanzetti







Dans la nuit du 22 au 23 Août 1927, 2 ouvriers américains sont assassinés  sur la chaise électrique d'une prison américaine
Leur défense avait mobilisé les ouvriers et les peuples du monde, manifestations, meetings, appels à la grève générale
Durant 7 longues années, la classe ouvrière put retenir le bras des assassins et leur cause devint celle des travailleurs du monde
En ce jour où une justice de classe réclame la condamnation de syndicalistes à 2 année de prison, nous avons voulu évoquer la mémoire de ces 2 hommes qui reposent en paix dans le coeur des travailleurs du monde

Aucun commentaire: