vendredi 16 septembre 2016

L'Allemagne crée des mini-jobs à 80 centimes de l'heure pour les réfugiés

L'Allemagne crée des mini-jobs à 80 centimes de l'heure pour les réfugiés


Les autorités allemandes souhaitent faciliter l'intégration des réfugiés et leur apprentissage de la langue. Pour se faire, elles cherchent à faire rentrer les migrants dans le monde du travail, en créant cent mille offres d'emploi sous-payés.
Berlin veut créer 100.000 mini-jobs à 80 centimes de l'heure pour les réfugiés, dont 11.600 pour le seul Land de Bade-Wurtemberg. L'objectif affiché ? Faciliter leur intégration et leur permettre d'apprendre l'allemand à travers le monde de l'entreprise.
Mais en Allemagne, une telle mesure provoque la polémique : non seulement les réfugiés seront particulièrement mal payés, mais avec ce salaire, ils imposent une féroce concurrence au travailleurs allemand, et plus particulièrement aux chômeurs longue durée.
En effet, de tels mini-emplois existent déjà pour les chômeurs longue durée dans le pays, mais ils sont rémunérés 1,05 euro de l'heure, ce qui est déjà très peu.
Interrogée par France Bleu, la directrice générale de l'association des villes allemandes Gudrun Heute-Bluhm a tenu à clarifier la situation : «Ce n'est ni un salaire, ni un vrai travail, comme remplacer des vendeurs ou autre, mais des tâches qu'ils n'effectueraient sans doute pas en temps normal. Plutôt un travail d'utilité publique.»

source russia today

Voir l'image sur Twitter

Aucun commentaire: