dimanche 10 juillet 2016

« Vous mettez le doigt dans un engrenage dangereux : celui de la privatisation »

« Vous mettez le doigt dans un engrenage dangereux : celui de la privatisation »




Christel Keiser explique pourquoi elle ne votera pas la convention de partenariat entre la ville et l’association ZupdeCo largement subventionnée par des fonds privés. Elle démontre point par point la logique de privatisation de l’Education nationale avec une convention qui autorise la présence dans un collège de personnels non qualifiés pouvant remplacer les enseignants.

Aucun commentaire: