mardi 24 mai 2016

Raffineries, SNCF, RATP, Air France, EDF : les grèves se multiplient

Raffineries, SNCF, RATP, Air France, EDF : les grèves se multiplient, revue de presse



Raffineries, SNCF, RATP, Air France, EDF : les grèves se multiplient
Piquet de grève à la raffinerie de Feyzin

De la CGT au syndicat des pilotes de ligne, les mouvements contre la loi travail s'amplifient et touchent désormais les centrales nucléaires. Ce mercredi et jeudi, les transports ferroviaires et aériens seront perturbés. À partir du 1er juin, les cheminots débrayeront tous les jours.

Le mouvement est en train de s'étendre aux centrales nucléaires. Des syndicats d'EDF ont appelé à la mobilisation lors de la journée de grève prévue jeudi. Selon les informations de France 2 et de Francetv info, les salariés de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine (Aube), réunis en assemblée générale ce mardi, ont voté la grève et l'arrêt de la production d'électricité.
Des navires de transport d'hydrocarbures et de gaz paralysés par les blocages
25 navires transportant des hydrocarbures et du gaz sont paralysés par le blocage des terminaux pétroliers de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) et Lavéra (Bouches-du-Rhône). Les salariés grévistes empêchent le chargement et déchargement des navires, rapporte France TVinfo.



En 1938, sous le Front populaire dirigé par les radicaux, le gouvernement a sévèrement réprimé un mouvement social qui s'opposait à la remise en cause de la limitation de la durée du travail à 40 heures. C'est à cette occasion que les gaz lacrymogènes ont été utilisés pour la première fois. Mais sous la Ve République, sous un gouvernement de gauche, il n'y a jamais eu de mobilisation sociale aussi dure, aussi radicale et aussi déterminée que celle à laquelle nous assistons aujourd'hui.

Aucun commentaire: