mercredi 16 mars 2016

Vœu commun pour le CDEN du 15 mars présenté par FO, FSU, CGT et la FCPE avec le soutien de SUD adopté par le rassemblement de 500 (40 écoles) devant la préfecture.

Vœu commun pour le CDEN du 15 mars
présenté par FO, FSU, CGT et la FCPE avec le soutien de SUD
adopté par le rassemblement de 500 (40 écoles) devant la préfecture.
(le préfet ayant annulé le CDEN, reporté à vendredi 14h30
et fait recevoir par son chef de cabinet les 40 écoles présentes)






Le CDEN du Val-de-Marne, réuni le 15 mars 2015, ne peut accepter d'entériner le projet de carte scolaire qui prévoit   99 fermetures de classes alors que  le nombre d'élèves attendus est en augmentation de +1066.

Ce projet de carte scolaire, sans précédent depuis au moins 10 ans, est synonyme d’une brutale dégradation des conditions de travail des enseignants et des conditions d’apprentissage des élèves, déjà fortement impactée par la mise en œuvre des décrets sur les rythmes scolaires.

En conséquence le CDEN demande l'annulation immédiate de toutes les fermetures de classes, l'ouverture de toutes les classes demandées par les écoles et la création en urgence de tous les postes nécessaires (remplaçants, RASED, psychologues scolaires, médecine scolaire, maîtres supplémentaires et postes pour la scolarisation des moins de 3 ans…) afin de procéder à une baisse du nombre d'élèves par classe, exigence première.
   
Le CDEN demande le rétablissement des seuils d’ouvertures de classe et refuse que des écoles avec des effectifs supérieurs à ces seuils ne bénéficient pas d'une mesure d'ouverture au nom du traitement au cas par cas.

Au vu de la situation et des besoins des écoles du Val-de-Marne, le CDEN s'adresse à Madame la Ministre pour solliciter une dotation supplémentaire exceptionnelle pour notre département afin de répondre à toutes les revendications légitimes des écoles.


Aucun commentaire: