jeudi 17 mars 2016

«Le gouvernement nous marche sur la gueule depuis des années. On va marcher nous aussi, faire un putain de bordel»,


AG étudiant dans une fac parisienne

Lycée Hélène Boucher, ce matin



Lycée Arago, bloqué depuis ce matin


Quelques paroles de jeunes rapportées par la presse


"Ils nous empêchent de rêver, on va les empêcher de dormir", "On se bat pour notre futur, pour notre avenir. Les heures supplémentaires qui ne seront plus majorées, ou seulement à 10%, c'est pas possible. On va travailler plus et gagner moins",  "La jeunesse emmerde la loi travail", «La loi reste crade dans le fond, on veut un retrait total.», «Le gouvernement nous marche sur la gueule depuis des années. On va marcher nous aussi, faire un putain de bordel», 

EN AVANT ! Les premiers groupes “Jeunesse révolution” préparent une rencontre nationale le 20 mars à Paris

À lire dans La Tribune des travailleurs, édition du 15 mars 2016


PLev-Cortège lycéens République 9 mars 2016Le 29 février, 93 jeunes (lycéens, étudiants, apprentis, jeunes travailleurs, chômeurs) lançaient un appel « pour constituer ensemble une organisation “Jeunesse révolution” ». Depuis, des dizaines d’autres jeunes l’ont contresigné. De premières réunions se sont tenues autour de cet appel et treize premiers groupes se sont constitués. Le groupe réuni à Paris au soir du 9 mars a convoqué une rencontre nationale à Paris le 20 mars « pour débattre, agir et nous organiser pour la construction d’une organisation “Jeunesse révolution” ». De premières délégations se constituent.

Aucun commentaire: