lundi 7 décembre 2015

Grève des agents de la ville à Villejuif

Grève des agents de la ville à Villejuif


Grève des agents, soutien des instituteurs, appel à une assemblée départemental de délégués d'écoles avec les syndicats enseignants et territoriaux..un dossier que nous publions et qui devrait susciter l'attention de tous les agents et instits de Boissy

En discussion avec la mairie depuis plusieurs mois sur un certain nombre de dossiers, allant du renouvellement de leur Casc (Comité d’action social et culturel équivalent du CE), au stationnement payant en passant par les modalités d’avancement de carrière et la reconduction des contractuels, les syndicats ont décidé de faire grève après plusieurs débrayages suite à la présentation d’un protocole d’accord par la ville ce mercredi 2 décembre.

Le point de vue d'un délégué CGT

« Le problème de ce protocole est qu’il ne reprend pas l’ensemble des points que nous pensions avoir négocié. Nous avions trouvé un accord sur le stationnement mais il ne figure pas de manière précise dans le protocole. Idem pour l’avancement des échelons où nous avons lu le contraire de ce que nous voulions.  Concernant le Casc, nous n’avons pas obtenu la garantie de son maintien dans sa forme actuelle, gérée par des acteurs locaux. Nous ne voulons pas du passage à une gestion nationale par le Cnas (Comité national d’action sociale). Nous attendons que ce que nous avons négocié soit écrit noir sur blanc. Nous en avons aussi assez que les ordre changent parfois d’un élu de l’exécutif à l’autre. L’autre jour, nous avions besoin de commander du papier toilette dans les écoles et le bon destiné à alimenter financièrement les écoles était resté bloqué sur le bureau d’un adjoint. C’est pour cela que nous faisons grève, mais ce n’est pas une solution satisfaisante pour nous car notre objectif est de servir le public dans les meilleures conditions« , détaille  Vincent Ginsburger-Vogel, délégué CGT.


Le soutien des enseignants de Villejuif



SNUDI-FO Villejuif
Soutien à la grève des agents territoriaux de la ville !
Les 80 enseignants des écoles de Villejuif qui ont participé à la Réunion d’Information Syndicale organisée par le SNUDI-FO 94 à l’école Langevin mercredi 2 décembre ont décidé à l’unanimité d’apporter leur soutien et leur solidarité aux agents territoriaux de la ville qui seront en grève vendredi 4 décembre pour exiger notamment :
- que tous les postes soient pourvus par des emplois statutaires,
- que les remplacements des personnels (départ en retraite, congés maladie, maternité et autres…) soient assurés,
- que les agents disposent enfin des fournitures (produits d’entretien notamment…) leur permettant d’exercer leur activité professionnelle dans des conditions normales.
Pour une assemblée départementale de délégués d’écoles, avec les syndicats enseignants et territoriaux, pour l’arrêt de la réforme des rythmes scolaires, la préservation des salles de classe et la défense des droits statutaires de tous les personnels
Les participants ont aussi pris connaissance des projets gouvernementaux (suppression des circonscriptions et des fonctions actuelles des IEN, création d’EPEP - établissements publics du premier degré - ou d’EPSC -établissements publics du socle commun- dotés d’une autonomie, directeurs chefs d’établissement chargés d’évaluer leurs collègues et de mettre en œuvre les orientations des élus politiques locaux) qui poursuivraient la remise en cause de nos garanties statutaires et de nos conditions de travail, engagée par la « réforme » des rythmes scolaires.
Dans cette situation, marquée par un rejet des décrets sur les rythmes et de leurs conséquences, les 80 enseignants des écoles de Villejuif qui ont participé à la Réunion d’Information Syndicale organisée par le SNUDI-FO 94 ont approuvé à l’unanimité la proposition de tenir fin janvier une assemblée départementale des délégués d’écoles pour l’arrêt de la réforme des rythmes scolaires, la préservation des salles de classe et la défense des droits statutaires de tous les personnels.
A d’ores et déjà été proposé de rédiger dès maintenant des cahiers de doléance contre les rythmes, les ingérences des élus politiques, … dans chacune des écoles et d’engager la discussion sur la riposte nécessaire (grève, manifestation…).
Le SNUDI-FO s’adresse aux organisations syndicales (enseignants et territoriaux) du département pour leur proposer qu’un appel commun à une telle assemblée soit lancé.

Villejuif le 2 décembre

Aucun commentaire: