dimanche 29 novembre 2015

Des soupes populaires aux restos du cœur

Des soupes populaires aux restos du cœur 

Certains mots évoquent des souvenirs trop sombres, ceux de la misère ouvrière dans le Paris des années 30.
Nous sommes bien revenus à ces temps maudits où des millions d'hommes, de femmes et d'enfants étaient réduits à la misére et ne devaient leur survie qu'à la charité publique.
En ces premiers jours d'hiver et de froid où commence une nouvelle campagne des Restos du cœur , l'urgence est plus que jamais absolue de mettre fin à cette barbarie qui nous menace et qui à déjà englouti tant de millions de familles ouvrières dans toute l'Europe 

Restos du coeur Paris 2013


Les centaines de bénévoles du département sont sur le pont. C’est ce lundi que démarre la 31e campagne des Restos du cœur. Dans le Val-de-Marne, l’année dernière, 25 149 personnes étaient inscrites parmi lesquelles 9 572 familles et 1 951 bébés. Un peu plus de 2,8 millions de repas avaient été offerts aux plus démunis.

resto du coeur de Genevilliers 1986



Les Restos du cœur 94, dont le siège se trouve à Vitry, comptent au total 21 centres de distribution et un peu moins de mille bénévoles. L’an dernier, 128,5 millions de repas ont été distribués partout en France. La campagne d’hiver des Restos prendra fin le 20 mars.
Les adresses des centres du département sont consultables sur le site :www.restosducoeur.org.

soupe populaire à Paris dans les années 30

Aucun commentaire: