dimanche 22 juin 2014

Le maire au foyer ADOMA Le cahier de revendications a été examiné point par point

Le maire au foyer ADOMA
Le cahier de revendications a été examiné point par point





Répondant à la demande des résidents montés en mairie en mars et en avril derniers, le maire est venu au foyer ADOMA mardi 17 juin. Il était accompagné de Christian Mache et Evelyne Baumont, élus PCF. Le directeur départemental d’ADOMA était également là.
Après que Régis Charbonnier eut visité, accompagné de plusieurs dizaines de résidents, chambres, cuisines, installations sanitaires, couloirs, une discussion s’est engagée autour d’une table dans la salle à manger du 3ème étage. Godelive Mayemba, Mehna Hamani et Lassanah Cissé, délégués des résidents, avec Philippe Lefèvre (PCF) et André Yon (POI), ont présenté les questions et revendications, préparées avec soin, les résidents présents ne manquant pas d’intervenir pour préciser les choses.



L’administration d’ADOMA s’est retranchée derrière le manque d’argent pour ne pas répondre à la plupart des demandes des résidents qui ont alors argumenté et insisté. Le directeur départemental a formulé un certain nombre de promesses sur lesquelles, dans une prochaine réunion convoquée ce mardi 24 juin, le comité logement va revenir dans le détail pour en suivre l’application.

Nous savons tous qu’ADOMA a réalisé l’an passé 40 millions de bénéfices au plan national grâce à des loyers élevés et des économies sur le dos de l’entretien des foyers. Comment prétendre ainsi qu’il n’est pas possible d’installer des vigiles la nuit au foyer alors qu’ADOMA a supprimé 400 postes en 2013 ?

Aucun commentaire: