dimanche 15 juin 2014

En dépit des appels de Hollande et de Valls, repris par le leader de la CFDT, les cheminots ont reconduit leur grève ce dimanche



En dépit des appels de Hollande et de Valls, repris par le leader de la CFDT, les cheminots ont reconduit leur grève ce dimanche



Cinquième jour de grève des cheminots, malgré les appels de François Hollande et de Manuel Valls. Au centre des exigences des cheminots : le retrait du projet de loi ferroviaire, transcription pour la France d’une directive européenne préparant « l’ouverture du marché » au privé.
Le premier ministre en sortant du conseil national du PS samedi a déclaré :"J’en appelle à la responsabilité et au dialogue et à ne pas pénaliser davantage les Français, les usagers, les salariés et bien sûr les candidats au bac à partir de lundi", il a ajouté. "Il faut arrêter cette grève et ma porte est évidemment ouverte".
Samedi, le secrétaire Général de la CFDT, Laurent Berger, s’est prononcé sur" Europe1" contre la grève : «Ce qui me choque, c’est il n’y avait pas de raison de faire grève, encore moins de la continuer» et «il faut l’arrêter évidemment», a affirmé le leader de la CFDT. «La CGT et SUD ont fait suer beaucoup trop de gens avec cette grève», Laurent Berger se dit «préoccupé des usagers, notamment des jeunes qui vont passer le bac lundi».
La CGT et Sud-Rail ont voté samedi pour la reconduite du mouvement. «Toutes les assemblées générales ont reconduit le mouvement pour demain dimanche» ont déclaré les organisations syndicales.
"Le journal du dimanche" dans son article "Lundi, l’épreuve de force" déplore «le jusqu’au-boutisme de la base» … «Comme si un "troisième tour social se jouait après les cinglantes défaites de la gauche, mais aussi du Front de gauche, aux municipales et aux européennes. »

La grève SNCF reconduite par les 18 assemblées générales à Lyon 


Grève à la SNCF : 250 assemblées générales sont en cours, selon la CGT

Aucun commentaire: