jeudi 23 janvier 2014

Quelques questions à ceux qui se présentent aux prochaines élections municipales

Quelques questions à ceux qui se présentent aux prochaines élections municipales



Hollande a parlé« Confirmant son offre de « pacte de responsabilité aux entreprises », il en a précisé :
les objectifs : au nom de la baisse du « coût du travail », la fin des cotisations familiales, soit 36 milliards d’euros de cadeaux aux patrons soustraits à la Sécurité sociale ; au nom de l’austérité, réduire la dépense publique (services publics, école…) de 50 milliards d’euros.
  • les moyens : réaliser un « grand compromis social » associant l’État, les collectivités territoriales et les « partenaires sociaux » (patrons et syndicats ouvriers) ; et donner le pouvoir aux régions « d’adapter » les réglementations nationales, accélérant ainsi la dislocation des droits ouvriers et de la République. »
Extrait de la déclaration des secrétaires nationaux du POI

La position du POI est claire, aucun Pacte avec le gouvernement ! Ne touchez pas à la Sécurité sociale !
Mais qu'en pensent et qu'en disent ceux qui vont se présenter aux prochaines élections municipales et briguer nos suffrages ?
Où sont les déclarations des uns et des autres, en défense de la Sécurité sociale ?

La réduction de la Dépense publique, la disparition de notre département, la souveraineté retirée aux communes, les 850 millions de dotation de l’Etat en moins pour les communes cette année, tout cela n'aurait-il aucune incidence « locale » ?
Les parents des enfants scolarisés à Boissy, les personnels enseignants et de service, ne sont-ils pas en droit d'exiger de tous les candidats qu'ils se prononcent avec clarté sur la Réforme des rythmes scolaires, qu'ils s'engagent en défense de l'école de la République, en un mot qu'ils disent clairement qu'ils n'appliqueront pas cette Réforme ?

Que pensent les militants du PCF associés sur une liste se réclamant de la majorité présidentielle et de sa politique ?
Peuvent-ils voter, contre toutes leurs convictions, pour une liste se réclamant de la politique anti-ouvrière du gouvernement Hollande-Ayrault ? Peuvent-ils se réclamer d'une majorité dont l'objectif déclaré est la destruction de la Sécurité sociale ?
Qui peut croire sérieusement que l'on peut combattre pour la réouverture de notre centre de Sécurité sociale en se soumettant à un gouvernement qui menace l'existence même de la Sécurité sociale ?
Quelles promesses, quels engagements peuvent-ils avoir la moindre valeur de la part de ceux qui refusent le combat pour défendre l'existence et la liberté de nos communes, quel serait le mandat du prochain Conseil municipal, quel sera son pouvoir si notre commune est absorbée dans une Grande Métropole?

Les questions que nous posons sont sérieuses, elles concernent les aspects vitaux de l'existence de chacun, nous ferons en sorte que nul ne puisse se soustraire à ce débat ?
En démocratie, c'est le droit de tout candidat de soutenir, jusqu'à ses ultimes et tragiques conséquences la politique de ce gouvernement,  c'est le droit de chacun de penser que tous nos droits, toutes nos libertés doivent être sacrifiées aux exigences des banquiers, des capitalistes et de l'Union européenne, il faut simplement l'assumer et le dire, pour que les électeurs en tirent les conséquences.

Le comité de Boissy du POI impulse la constitution d'une liste d'unité contre l'austérité, pour la défense de la population, une chose doit être certaine pour tous, il n'apportera aucun soutien, ni au premier ni au second tour, à toute liste, à tout candidat, qui ne se prononce pas clairement pour la défense de la population, pour le droit au logement pour tous, pour défaire la politique de ce gouvernement contre l’austérité.




1 commentaire:

Anonyme a dit…

J'ai lu avec beaucoup d'attention vos revendications et vos questions aux différents candidats aux municipales de Boissy. J'adhère totalement à vos points de vues mais, hélas, je crains qu'aucun entre eux ne vous réponde, bien trop intéressés qu'ils sont par le pouvoir, les indemnités et le paraître. D'un côté des alliances PS et PCF, totalement incohérent ! les communistes ont oublié les accords avec le Front de Gauche ? Tout comme le Président de la république, le cocufiage est un mode de fonctionnement ! De l'autre côté, un amalgame d'un peu tout et n'importe quoi, DVG, UMP, ex PS, responsable d'associations inexistantes, etc ... et enfin un troisième modem investi par l'UMP ? La ville dortoir peut dormir sur ses deux oreilles, la Révolution c'est pas pour demain !!
Vous avez le mérite de n' avoir jamais dérogé à vos idées politiques et à votre véritable lutte contre l'austérité et la pauvreté. Personne ne pourra dire que vous n'avez pas toujours cherché à défendre les intérêts des boisséennes et boisséens. Pour tout cela MERCI, et je n'exclus pas de voter pour vous mais si l'issue est claire, au moins je n'aurais pas le sentiment d'avoir participé à une ineptie ! Bon courage à vous et votre équipe. Cordialement