vendredi 10 janvier 2014

Pour le secrétaire général de la CGT, " le pacte de responsabilité " de François Hollande répond " point par point au programme revendicatif du MEDEF "

Pour le secrétaire général de la CGT, " le pacte de responsabilité " de François Hollande répond " point par point au programme revendicatif du MEDEF "


Dans une conférence de presse tenue le 9 janvier, Thierry Lepaon, secrétaire général de la CGT, a jugé que le Président de la République, dans ses vœux du 31 décembre, avait « répondu point par point au programme revendicatif du MEDEF ». Le pacte de responsabilité proposé par François Hollande vise, selon Thierry Lepaon, à « favoriser les cadeaux aux actionnaires en opérant un transfert massif des cotisations et impôts depuis les entreprises vers les ménages et en diminuant l’investissement public. »
CFDT et UNSA ont de leur côté déjà exprimé le désir que les syndicats soient associés à l’application du pacte de responsabilité. Une position commune sur l’emploi et le pouvoir d’achat doit être élaborée en fin de semaine, incluant également CGT, FSU, et Solidaires. Mais selon ce que rapporte le journal L’Humanité de ce jeudi 9 janvier, pour Mohammed Oussedik, secrétaire confédéral de la CGT en charge de l’industrie, « une position unitaire des quatre confédérations sur le pacte n’est a priori pas à l’ordre du jour. »
Thierry Lepaon a par ailleurs dressé un bilan « très sévère » de la politique du gouvernement en 2013. Il lui a reproché de demander un rapport à un patron chaque fois qu’il veut résoudre un problème, citant ceux sur la compétitivité de Louis Gallois et de Jean-Paul Bailly sur le travail du dimanche. Il a aussi dénoncé l’acharnement judiciaire contre les syndicalistes qu’il considère comme un « acte politique » et s’est élevé contre le projet de suppression des élections prud’homales, qualifié de « déni de démocratie ».

Aucun commentaire: