samedi 2 novembre 2013

L'ACCUEIL DE LA SÉCURITE SOCIALE À BOISSY ! Une Nécessité Immédiate ! Où En Sommes-Nous ? Que Faire ?



Comité de Boissy, Sucy, Limeil (info : poiboissy.blogspot.com)
POParti ouvrier indépendant
Pour le socialisme, la République et la démocratie Membre de l’Entente internationale des travailleurs et des peuples
87, rue du Faubourg-Saint-Denis,75010 Paris
Tél : 01 48 01 85 85
Comité de Boissy, Sucy, Limeil (info : poiboissy.blogspot.com)
ACCUEIL DE LA SÉCURITE SOCIALE

À BOISSY !
Une Nécessité Immédiate !
Où En Sommes-Nous ? Que Faire ?










 L'ACCUEIL DE LA SÉCURITE SOCIALE

À BOISSY !
Une Nécessité Immédiate !
Où En Sommes-Nous ? Que Faire ?

Depuis le 2 juillet 2012, le site d'accueil de la CPAM (caisse primaire d’assurance maladie) est fermé au Centre commercial BOISSY 2.
Des lettres du maire, du député, des élus, des partis politiques de la ville, plus de mille pétitions d'habitants de Boissy ont été adressés à Madame Marisol Touraine, Ministre de la Santé. Seule réponse apportée à ce jour, des études du dossier seraient en cours.

Ce n'est pas d'une étude dont les assurés sociaux ont besoin
mais d'un centre de Sécu.

Tous les jours, pour résoudre leurs dossiers, des assurés de Boissy, de Limeil, des communes du Plateau briard doivent se rendre à l'accueil à Créteil, ou à Villeneuve-Saint-Georges ou Bonneuil, prendre deux bus, attendre d'être reçus, quand ces trois derniers points d'accueil ne sont pas fermés pour manque de personnel.

Entre-temps, sur injonction de Commission européenne, le gouvernement Hollande-Ayrault, les députés, les sénateurs votent la loi de finances de la Sécurité Sociale(1). Pour 2013-2014, la loi votée prévoit 2,9 milliards d'euros d'économies en réduisant, encore et encore, les remboursements ainsi que les coûts de gestion en personnel et en immeubles. N'est-ce pas cela qui empêcherait Madame Touraine de donner l'ordre au directeur de la CPAM du Val-de-Marne de rouvrir l'accueil à Boissy ?

Nos écrits, nos pétitions ne semblent pas émouvoir les autorités.
Il faut donc aller plus loin.

Le Poi a proposé aux partis politiques : PS, PCF, PG, exMRC et au maire de Boissy d'organiser une manifestation sous les fenêtres de la ministre, tel que l'engagement en avait été pris lors de la conférence de presse à Boissy en juin.

Lors de la rencontre qui s'est déroulée le 9 octobre, le maire a annoncé qu'il allait proposer un local à la CPAM dans des locaux achetés par la mairie au Centre commercial, d’ écrire à la ministre en ce sens et de porter cette lettre en délégation pour demander la réouverture de l'accueil.
Rappelons que des locaux ont déjà été proposés depuis un an au directeur de la CPAM qui n’a pas pour autant rouvert !

Notre point d'accueil est fermé depuis 15 mois.
Alors, pourquoi attendre ? Soyons clairs !
Le directeur de la CPAM-94 agit sous la tutelle de la direction nationale de l'assurance maladie(CNAM). La CNAM prévoir ses budgets dans le cadre de la loi de finances votée par le Parlement. Cette loi impose des économies pour répondre aux critères de l'Union européenne pour soi-disant réduire les déficits et rembourser la dette publique. C'est expressément au nom de la réduction de cette dette que les centres de Sécurité Sociale sont fermés.
Qu'en est-il dans le Val de Marne ?
Deux exemples dans le département. L'un à Chevilly-Larue, l'autre à Alfortville.
> A Chevilly, la mairie a mis un local spécialement aménagé pour l'accueil à la disposition de la CPAM. Ce local est fermé les ¾ de l'année et aux vacances scolaires.
> A Alfortville, l'accueil avait été fermé pour être regroupé avec celui de Maisons-Alfort. La veille des élections législatives, sur intervention du sénateur-maire PS M Carvounas, la ministre a donné l'ordre à la CNAM de rouvrir ce centre. La direction de la CNAM a ordonné au directeur de rouvrir Alfortville. Depuis, cet accueil est ouvert toutes les semaines. Le directeur a bien été obligé d'y affecter du personnel.

Ce qu'il faut :
C'est l'ordre de la Ministre de la Santé aux instances dirigeantes de la Sécu pour rouvrir le centre d'accueil de la CPAM à Boissy et y mettre les personnels nécessaires.
N'est-ce pas ce qui est légitime dans l'intérêt de la population?

Le POI maintient à toutes et tous sa proposition d’aller en manifestation dans l’unité au ministère


RÉOUVERTURE DE L'ACCUEIL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE
À BOISSY avec les personnels nécessaires !

ASSURÉS SOCIAUX, JEUNES, HABITANTS, CITOYENS
DE BOISSY, LIMEIL ET DU PLATEAU BRIARD,

Discutons-en !
RÉUNION PUBLIQUE SUR LA SÉCURITÉ SOCIALE,

Nous invitons, bien entendu les représentants des partis politiques :
PS, PCF, PG et exMRC à venir prendre la parole et à débattre.

SAMEDI 16 NOVEMBRE, À 10 HEURES,
SALLE DU CINÉMA, PLACE DU FORUM À BOISSY.

APPORTEZ VOS TÉMOIGNAGES, VOTRE CONTRIBUTION.

ENSEMBLE, NOUS PRENDRONS LES INITIATIVES ET LES DISPOSITIONS PRATIQUES POUR FAIRE VALOIR NOTRE LÉGITIME DEMANDE.




Je souhaite prendre contact avec le Poi, recevoir des informations, agir pour la réouverture du centre de la Sécurité Sociale à Boissy :
Nom, prénom : ........................................................................................................................
Adresse :.................................................................................................................................
Code postal …............................................Ville......................................................................
Téléphone : …........................................................................................................................
Adresse mail :...................................................................@ …...............................................
Signature :
à retourner à Poi , Comité de Boissy, 87, rue du Fbg Saint-Denis 75010 Paris,
ou prendre contact à Boissy avec Alain ABBAD, au 0699812615 ou a.abbad@aliceadsl.fr
par téléphone : 06 99 81 26 15, par mail : a.abbad@aliceadsl.fr

1) Depuis le gouvernement Juppé de 1996, le Parlement exerce un contrôle sur la Sécurité sociale par le vote chaque année d’un budget, sur le modèle de la loi de Finance pour le budget de l’État.



Aucun commentaire: