mercredi 24 avril 2013

♦ Austérité : le gouvernement en rajoute !


 ♦ Austérité : le gouvernement en rajoute !




L’Union européenne a exigé que tous les gouvernements des pays membres de l’Union européenne lui adressent un rapport sur la mise en œuvre du pacte de stabilité. Cela avant la date du 30 avril. 
Le 17 avril, le Conseil des ministres a rédigé et adopté sa copie. Le 23 avril, ce rapport est soumis à l’Assemblée nationale.

24 milliards d’euros de coupes

Le site officiel du gouvernement Hollande-Ayrault fixe le cadre : « Après la baisse déjà sans précédent de 10 milliards d’euros en 2013, la dépense publique est réduite de 14 milliards en 2014 ». Cela signifie des coupes dans tous les budgets, des suppressions d’emplois, des fermetures de services publics, des salaires bloqués pour les fonctionnaires.

La Sécu, les retraites menacées

Le communiqué à la suite du Conseil des ministres précise :« Les administrations de Sécurité sociale participeront à l’effort de maîtrise de la dépense publique. » On sait ce que cela veut dire : nouvelles fermeture d’hôpitaux, de services, de lits, diminution des remboursements… Ils écrivent aussi : « Des travaux sont par ailleurs engagés pour assurer l’équilibre à moyen terme de la branche vieillesse et famille de la Sécurité sociale. » Et c’est reparti pour de nouvelles mesures contre les retraites : recul de l’âge de la retraite, diminution des pensions, augmentation des cotisations… ou peut-être les trois à la fois !
Quant à la branche famille, les plus graves menaces pèsent sur les allocations familiales.
Autre mesure : « Les concours financiers aux collectivités locales baisseront de 1,5 milliard d’euros en 2014 et de 1,5 milliard d’euros supplémentaires en 2015 (soit 4,5 milliards d’euros par rapport à 2012). » Une paille !
 Ils n’arrêtent pas de parler de « moralisation de la vie politique » ; mais « la vie politique » du gouvernement est entièrement tournée vers l’austérité et la remise en cause de tous les droits ouvriers et démocratiques !

Il faut arrêter net cette politique

« Pour les travailleurs et les jeunes frappés chaque jour un peu plus par les conséquences de cette crise, l’issue ne peut venir que de l’arrêt net et immédiat de la politique menée par le gouvernement Hollande-Ayrault. (…)
Cette voie de la mobilisation unie pour balayer les plans d’austérité, c’est la voie pratique et concrète par laquelle l’immense majorité de la population brisera le carcan de l’Union européenne et des traités. C’est la voie de la démocratie, qui balayera dans un même mouvement les institutions antidémocratiques de la Ve République, celles de l’Union européenne et la dictature de la troïka » (déclaration du bureau national du POI le 13 avril).
Venez en discuter dans les réunions publiques du POI. 

Assemblée mensuelle du POI Boissy
JEUDI 25 AVRIL 20 H
Salle de la pinède (derrière la piscine)

Aucun commentaire: