dimanche 4 décembre 2011

PLU (plan local d’urbanisme), intervention d’Alain Abbad au conseil municipal du 28 juin 2011


)
Les élus POI s’abstiennent
Nous avons ensemble, souvent, fait le procès d’une politique qui a fait le choix de réduire, d’année en année, à presque rien l’« aide à la pierre », c’est-à-dire la construction de logements à la fois de qualité et à loyer vraiment modéré. Nous savons que c’est là qu’est la clé politique du problème : dans la mobilisation de l’Etat et des grandes collectivités territoriales. L’ADIL nous a envoyé, ce mois-ci, un bilan départemental des accès à la propriété dans le Val-de-Marne. Il fait état d’une baisse très importante de 1332 logements disponibles fin 2009, soit -56% par rapport à 2008 ! Faut-il rappeler que ce sont près de 55 000 demandes qui restent insatisfaites dans notre département ? La seule solution, c’est la construction massive de logements HLM de qualité. Une fois posées les responsabilités de l’Etat, de la région et du département, nous pensons que la priorité à la construction de logements HLM doit être affirmée dans l’objectif d’atteindre les 300 logements construits à notre initiative en 2014, c’est-à-dire autant que ce que nous avons engagé pendant la 1ère moitié de notre mandat. Nous lisons, dans le texte de ce soir, comme objectif la production de 50 logements par an. Une partie de ces nouveaux logements devant être affectée au logement social dans la perspective de 17 000 habitants en 2020. 3 fois 50 logements nous permettraient en effet de réaliser les 300 en 2014, mais il faut que ce soit des logements HLM. Un infléchissement est nécessaire.

Aucun commentaire: